Dorothée Munyaneza Mailles

Pour elle, la beauté existe dans l’insoumission. De Bristol à Séville, de Haïti à Marseille, Dorothée Munyaneza tisse les parcours intimes de six artistes noires, africaines ou afrodescendantes.

Dorothée Munyazena est née à Kigali, au Rwanda, en 1982. Le 6 avril 1994, elle échappe au génocide des Tutsi au Rwanda. Elle est alors âgée de 12 ans. Ce point de départ, cette histoire de la violence très personnelle se retrouve dans l’ensemble de son travail. Avec Mailles, Dorothée Munyazena ouvre son travail qui a commencé en 2014 par des pièces autobiographiques. Aujourd’hui, sa voix porte d’autres témoignages.
Pour cette dernière création, elle tisse des liens avec Ife Day, Yinka Esi Graves, Asmaa Jama, Elsa Mulder et Nido Uwera. Elles sont toutes sur scène. Elles sont toutes artistes. Elles sont toutes africaines ou afrodescendantes. Mailles n’est pas un spectacle doux, c’est un manifeste brillant contre les espaces dont elles sont rejetées. Il y a des cloches comme des grelots d’esclaves et des danses comme autour du feu. L’ensemble est une chorale chorégraphique qui transperce le plateau avec rage mais aussi beauté et liberté. La force vient du collectif qui dans Mailles est symbolisé par les costumes de la designer et plasticienne Stéphanie Coudert.
La fluidité des vêtements, des voix des poétesses et des chanteuses et les mouvements intenses font corps commun, un corps commun militant et indispensable, une mélodie à plusieurs voix qui vous entête.

Amélie Blaustein Niddam

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Date

Jan 25 2023

Heure

20 h 30 min - 21 h 30 min

Plus d'Infos

Lire la suite
Chaillot – Théâtre national de la Danse1 place du Trocadéro

Lieu

Chaillot – Théâtre national de la Danse1 place du Trocadéro
75116 Paris
S'INSCRIRE

Laisser un commentaire

EN FR ES