logo_dirty_dancing

Dirrrrty Dancing

“Ça, c’est mon espace de danse, et ça, c’est ton espace de danse. Tu n’envahis pas mon espace, je n’envahis pas ton espace.” 

Oui mais voilà, Bébé et Johnny ne dansaient pas la Kizomba !

Parce qu’en Kizomba, compte tenu de la grande proximité des danseurs, l’espace de danse est, disons-le, plutôt réduit. Parfois même inexistant. Si, et seulement si, les partenaires s’accordent sur une connexion fusionnelle (têtes collées, corps qui ne font plus qu’un), personne n’envahit l’espace de l’autre. Chacun des deux danseurs offrant son espace à l’autre pour créer une bulle commune.

Refaisons le pitch.

2019. Bébé passe des vacances chiantes à mourir avec ses parents coincés du cul et son idiote de sœur au Domaine des Guifettes, jusqu’au jour où le Domaine est envahi de festivaliers venus s’enjailler jours et nuits une semaine durant.

Pour cette adolescente sage, c’est le début de l’émancipation… Bébé va découvrir la danse, la sensualité, l’amour. Bébé va se découvrir, se libérer et devenir une femme. Grâce à une rencontre : Johnny, le professeur de danse canon.

Rapidement, Bébé tombe sous son charme, ce que Papa ne voit évidemment pas d’un très bon œil. Johnny est trop black, trop sexy, trop entouré de jeunes femmes. Bravant l’interdit paternel (et n’écoutant que l’appel de sa petite culotte), Bébé s’incruste à une soirée et découvre la Kizomba, une danse très sensuelle. Johnny lui apprend fissa les steps de base, deux temps, trois temps, suave, sortie fille, sortie garçon. Il envahit grave son espace, elle envahit le sien, ça frotte, ça frotte, et Bébé ne sera plus jamais la même… Elle commence à s’habiller en Wax, à manger du poulet et à boire du rhum à tout va.

Parallèlement, Bébé découvre que le monde de la Kizomba n’est pas tout rose. Screenshot et partage intempestif de photos dénudées, vidéos de coucheries, tromperies et fins de partenariats sur fond de crises de jalousie hystérique… Bref, Bébé commence à douter mais l’ex-partenaire de Johnny se retrouvant hors-jeu pour cause d’impossibilité à entrer dans sa combinaison trop moulante, Johnny veut que Bébé la remplace pour pouvoir participer aux prochaines Olympikiz.

 

Johnny et Bébé enchainent training sur training et la magie opère. Tous leurs efforts payent puisqu’ils vont remporter la première place catégorie UrbanKiz. Papa sera si fier de sa fille qu’il présentera même ses excuses à Johnny, qui est finalement un gars sûr.

 

Et toute la salle s’enflamme sur une session Afro de folie.

 

Alors on laisse Bébé dans un coin, ou so comman ?!

 

Article écrit par Lor BK 

Septembre 2019


Leave a Reply


SIGN INTO YOUR ACCOUNT CREATE NEW ACCOUNT

Your privacy is important to us and we will never rent or sell your information.

×

 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up

English English Français Français